États-Unis 2014

Découverte de Chicago à vélo

Découverte de Chicago à vélo

Aujourd'hui ils ont prévu du soleil alors on veut en profiter : debout à 7h et direction le centre-ville. On gare la voiture au planétarium (notre petit habitude) et on commence notre promenade à pieds qui nous amène à travers le Millenium Park. Évidemment en voyant la skyline avec ce beau ciel bleu, on ne peut pas s'empêcher de reprendre quelques photos avant de poursuivre la ballade. On ne se lasse pas de cette vue.

Image 01
Image 02
Image 03
Image 04
Image 05

On arrive à Millenium Park qu'on longe avant de faire un tour à la fameuse Buckingham Fountain. Avec les gratte-ciels en fond, c'est magique. Surtout qu'il n'y a quasiment personne. Il est 9h.

Image 06

On continue notre avancée pour arriver au pieds des gratte-ciels. Sauf qu'on est du mauvais côté et à la mauvaise hauteur : toute la partie nord-est du parc est en travaux (la malédiction nous suit…) et le célèbre haricot et pavillon sont au niveau supérieur puisqu'on a commencé doucement à s'enfoncer. Quand je vous dis que Chicago est un mille-feuille… On passe sous-terre pour prendre l'escalier qui nous mène au bon niveau. J'en ai presque le vertige.

Dommage que le BP Bridge est en travaux, on ne peut pas le traverser entièrement. Il faut donc faire demi-tour à la moitié. Un petit tour au Nichols Bridgeway nous offre une vue vers le lac.

Image 07
Image 08
Image 09
Image 10
Image 11

Après avoir fait les incontournables de Millenium Park, on se rend à Bike & Roll juste à côté du Jay Pritzker Pavilion vers 10h45 pour la location de vélos. On choisit les vélos les plus basiques : City Cruiser, pour 78$ la journée pour nous deux. On reçoit casques, cadenas et plans. La prise en main est un peu difficile puisque ce sont des vélos à rétropédalage : impossible de remonter la pédale à l’arrêt pour le redémarrage et surtout quand vous pédalez vers l'arrière (quelle idée…), ça se bloque direct. Il faut être très très délicat. Ce qui n'est pas mon cas. Autant dire que j'ai failli me retrouver à terre plus d'une fois… Et j'ai porté les séquelles de cette sortie vélo pendant plusieurs jours : un gros hématome sur le tibia (bleu, violet, noir, jaune… suivant les jours).

La première mission est de rejoindre le lac et c'est pas si facile que ça. Une fois arrivés, à nous la magnifique piste cyclable jusqu'à Jakson Park, à plus de 10 km. Elle est superbement bien aménagée, c'est un vrai plaisir de que se promener là. Il y a quelques autres cyclistes, des joggeurs mais ce n'est pas une autoroute. Il y a du trafic, sans plus. Il se trouve que ce n'est pas totalement plat… mais c'est gérable, même pour nous qui ne sommes pas de grands sportifs. D'ailleurs la distance se fait plutôt bien. On s'arrête plusieurs fois en chemin pour prendre quelques photos et profiter de la vue de la skyline sous le grand soleil. Burnham Park, 39th Street Beach, Morgan Point…

Image 12
Image 13
Image 14

On fait notre pause case-croûte à Promontory Point où de vagues de plusieurs mètres de haut viennent se fracasser contre les rochers. Impressionnant !

Image 15
Image 16

C'est la preuve qu'il y a du vent. Bizarre on ne l'a pas vraiment senti en descendant… on va le sentir en remontant ! On se disait bien que ça semblait trop facile. Dur, dur de pédaler avec ce vent mais on essaye de ne pas y penser et de profiter de la vue qui est maintenant tout le temps devant nos yeux alors qu'on remonte (doucement…) vers le centre. On a chaud parce que ça pédale dur mais en même temps le vent souffle de l'air frais. On met la veste polaire, on l'enlève, on la remet…

Image 17

Stéphane est motivé : allez, on a encore le temps avant de les rendre. Il n'est que 14h30. On continue vers le nord puisque la piste cyclable continue aussi. Direction North Avenue Beach puis Belmont Harbor où des jeunes mariés font une séance photo. Cette fois je dis stop. On a déjà fait plus d'une trentaine de kilomètres, dont plus de la moitié avec vent de face, et il faut encore faire une dizaine de kilomètres pour revenir au Millenium Park.

Image 18
Image 19
Image 20
Image 21
Image 22
Image 23
Image 24

On commence doucement à redescendre avec une vue splendide devant nous. Des cyclistes nous dépassent en criant "On your left! Passing on your left!". C'est plutôt sympa pour prévenir.

Image 25
Image 26

Alors qu'on arrive au pont qui surplombe la Chicago River, il semble que Stéphane en a encore dans les jambes : allons faire un tour le long de la rivière ! Ben voyons. Mes cuisses sont en béton et en feu… On pédale comme on peut jusqu'à hauteur de la Trump Tower. C'est vrai, la vue est magnifique avec ce grand soleil et l'eau de la rivière (et du lac) a une couleur turquoise incroyable.

Image 27
Image 28
Image 29

On descend State St comme des kamikazes… Oui, il faut être kamikaze pour circuler en plein centre ville en vélo. On a beau me dire que Chicago est une ville "bike friendly", les quelques minutes là m'auront amplement suffit. La dernière montée vers le stand de Bike & Roll se fera à pieds. Et même là, c'est pénible. Je suis sur les rotules. Il est 17h15 quand on rend les vélos. Il suffit de les laisser là en plein milieu. Ils s'occupent de tout. On s'assoit à la table juste à côté pour se reposer quelques minutes. En tout cas si vous avez l'occasion, même si c'est épuisant (pour les non-sportifs), c'est à faire ! Longer le lac en vélo avec cette skyline devant vos yeux est juste une expérience incroyable; sans aucun doute un de nos meilleurs souvenirs à Chicago.

On réfléchit un peu. Il fait beau, autant en profiter. On avait pris avec nous les tickets achetés à l'avance sur internet pour la Willis Tower / (anciennement) Sears / (observatoire) Skydeck. Petite info : il faut choisir une date et une heure de visite lors de la réservation mais vous pouvez monter quand vous voulez pendant l'année qui suit l'achat du ticket, peu importe la date indiquée. J'ai eu la confirmation par mail après avoir posé la question pour être sûre.
C'est parti pour 2 km à pieds (aïe, ouïe…) à travers la Loop. Il est 18h quand on arrive au pied du building. Et là, un petit choc : ça faisait longtemps qu'on avait pas fait une "attraction" avec autant de monde. On avait fait des visites, certes, mais se retrouver dans une file d'attente de plusieurs centaines de touristes nous a ramené trois ans en arrière : à l'Empire State Building de New York. Après cette promenade en vélo le long du lac, on avait l'impression d'être tranquille, zen, et là d'un coup on se retrouve en plein milieu d'une marée humaine. Dur d'expliquer cette impression. Nous sommes des touristes aussi, il y en a partout mais d'en avoir autant au même endroit… On avait plus l'habitude.
Comme à New York, il faut savoir être patient : file d'attente pour la sécurité, file d'attente pour les ascenseurs. Sauf qu'avant de pouvoir accéder à l'observatoire, on doit d'abord entrer dans une salle pour une projection d'un film de quelques minutes. Arghh ! On s'en fiche, je pense à ce moment-là en regardant ma montre : on va louper le coucher du soleil…

Image 30
Image 31
Image 32

On arrive en haut à 18h55. Ouf, il n'est pas encore totalement couché ! On a le droit à un dégradé du ciel, couleur pastel.

Image 33
Image 34
Image 35

On profite de la vue parce que je dois dire qu'elle est splendide et tellement diversifiée. D'un côté, une ville sans fin, des routes droites mais alors vraiment droites. On n'en voit pas le bout. De l'autre, des gratte-ciels dont la John Hancock. Puis le lac… cette étendue dont on ne voit pas le bout non plus. Et de nuit, c'est spectaculaire puisqu'il fait nuit noir au-dessus du lac, il n'y a rien pour apporter un peu de lumière.

Image 36
Image 37
Image 38

Et quand toute la ville s'illumine alors là, c'est la cerise sur le gâteau. On est épuisés mais ça vaut le coup d'être encore monté. On se fiche de la fatigue, on apprécie tout simplement. Et on a plus envie de redescendre.

Image 39
Image 40
Image 41

Mais toutes les bonnes choses ont une fin. On commence à avoir faim et à vraiment ressentir la fatigue de cette journée. Il est 21h15 quand on décide de revenir sur terre. On a prévu de passer au McDo juste à côté de la Willis/Sears. Mais il est fermé. Oui, le McDo est fermé à 21h le samedi soir. D'ailleurs que ce soit McDo, Subway ou autres ils sont tous fermés. La Loop est vide.

Tant pis, on continue notre chemin (à pieds… on est des fous !) jusqu'au planétarium pour reprendre la voiture. 45 minute plus tard, on arrive enfin. La vue sur la skyline est magnifique. Allez encore une photo avant de prendre la route pour retourner à l'hôtel… Je remarque seulement plus tard que j'ai le droit à la Grande Ourse sur cette photo, juste au-dessus des buildings.

Image 42

On s'arrête au McDo sur Luther King Dr pour prendre une boîte de 20 nuggets (miam!!) et deux cheeseburgers qu'on mangera… dans la voiture… en roulant sur l'autoroute. Ben oui, c'est tout droit et ça nous fera gagner du temps : on pourra plonger direct au lit en rentrant.