États-Unis 2014

George Washington à l'honneur

George Washington à l'honneur

Départ vers 8h30 pour Alexandria ! Le GPS est en route, pas de problème donc. On arrive moins d'une demi-heure plus tard au George Washington Masonic Memorial. Et c'est là que ça se corse. On tourne en rond pour trouver l'entrée du parking. Il faut dire que ce n'est pas vraiment bien indiqué et les panneaux ne sont pas très explicites. Des avertissements du genre : "Authorized person only" nous font douter. Finalement on décide d'emprunter cette voie quand même et on monte jusqu'au parking à côté du monument. On est les premiers sur les lieux, il n'y a pas d'autres voitures pour nous donner un indice… Est-on garés au bon endroit ? Je rentre dans le monument pour demander la confirmation que c'est bien le parking visiteur. En ressortant, un homme en voiture (avec la plaque de l'état de New York) me demande si c'est bien le parking. Il cherchait aussi depuis quelques temps. Oui, c'est bon !

Image 01

L'accueil dans le monument n'est pas très chaleureux. La dame est assez froide. L'autre visiteur (avec la plaque de l'état de NY) lui demande si elle connait d'autres endroits historiques dans la région. Première réponse : "Je ne sais pas". Il lui dit avec un sourire en coin : "Oh, you know…" comme si elle ne voulait tout simplement pas le dire. En quoi est-ce un problème d'aller visiter d'autres endroits historique que ce monument là ? Il n'y a pas encore grand monde et les autres personnes présentes font la visite guidée. On se promène donc seuls dans les différentes salles. On regrettera un peu de ne pas avoir fait la visite guidée, tout simplement pour avoir un peu plus d'informations. On ne connait pas bien l'univers des Franc-Maçons et il y a donc certaines choses qui nous échappent.

Image 02
Image 03

On arrive près d'une porte avec l'inscription : "Theater". Je pousse doucement pour voir si on peut entrer… La salle est beaucoup plus grande que je ne pensais. Il n'y a personne, elle est mal éclairée. J'en ai des frissons. Cet endroit fait presque peur, comme un bâtiment désert, fantôme.

Image 04
En réalité la salle est plus sombre que sur la photo...

On poursuit nos visites dans les différentes salles et on remarque que la dernière est climatisée à 60°F. Soit 16°C… Il fait juste 35° dehors mais bon… C'est tellement climatisé qu'on commence à avoir froid. Mais c'est pas grave, la visite touche à sa fin.

On reprend la voiture pour aller visiter le centre d'Alexandria. On la garera juste derrière le City Hall. Au moins, ça sera facile de la retrouver !

Image 05
Image 06

On monte King St jusqu'à Henry St. Le centre-ville est vraiment agréable avec ces bâtiments en briques rouges, ces petits magasins, la grande place et la fontaine devant la mairie… On redescend King St mais sur le trottoir d'en face jusqu'à la marina. Puis Queen St, Lee Street et remontée de King St jusqu'au Subway où on fera notre casse-croûte.

Image 07

On retourne à la voiture puis on reprend la route vers le sud. À un carrefour avec 4 stops, on s'étonne qu'un vélo s'arrête pour nous laisser passer.
On longe le Potomac sur George Washington Memorial Highway : une quatre voies express avec plusieurs sorties qui mènent à de beaux quartiers résidentiels. Là aussi ça me plairait d'habiter…

Il est environ 13h30 quand on arrive à Mount Vernon, l'ancienne propriété de George Washington. On n'avait pas eu le temps de faire cette visite il y a trois ans, cette fois on ne passera pas à côté. Et heureusement ! À faire. À faire. À faire. Oui je l'écris plusieurs fois, car c'est vraiment "à faire."
On est accueilli à l'entrée par un homme très sympathique. Il prend le temps de nous expliquer tous les points d'intérêts du site, nous propose le fascicule en français. Il explique doucement mais sans être trop longuet non plus. Au moins on le comprend bien. Il nous explique que des reproductions de George Washington sont présents dans le musée, à différentes périodes de sa vie : il est donc bien différent de ce que les américains ont l'habitude de voir sur le billet de 1$ (tout vieux). Il me met en garde : "Ne tombez pas amoureuse, ce n'est qu'une statue !" Lorsque vous recevez votre ticket, une heure est indiquée, celle de la visite guidée de la maison. Le reste de la propriété se visite librement mais pas la maison principale. Une dame dans le hall d'entrée s'excuse. Un problème avec la salle de projection fait qu'on ne pourra pas voir le film. Mais ce n'est pas grave, il dure près d'une heure et on n'a pas vraiment le temps…

On commence donc la visite tranquillement, toujours sous cette chaleur étouffante. Il y a un jardin, les baraques où logeait les esclaves, etc.

Image 08
Image 09
Image 10

On arrive près de la maison principale. Un guide nous demande si on est là pour la visite guidée. On lui dit que notre billet nous indique 14h20. "C'est par ici ! Mettez-vous dans la file," dit-il avec un grand sourire. Oui, sauf qu'il n'y a personne pour l'instant…

Image 11

Il nous demande d'où on vient et est apparemment enchanté de savoir qu'on est français. Il dit alors quelques mots en français, nous explique qu'il a passé trois jours à Paris et a passé deux semaines à skier à Morzine. Il était "avocat" dit-il en français et nous demande ce qu'on fait dans la vie, depuis combien de temps on est là, qu'est-ce qu'on va visiter, etc... On lui dit qu'on ira ensuite à Richmond. "What's in Richmond?" On lui dit la Nascar ! Il est bien évidemment surpris que des français vont voir la course et explique que son neveu y va souvent aussi. On parle du climat… Apparemment cette région est connue pour être très humide en été. Ah, ben nous on ne savait pas…

Image 12

Il est 14h20. Il se retourne vers un collègue et lui dit "Bon, ça va être l'heure pour moi". La visite guidée va donc se transformer en visite privée puisqu'on ne sera que tous les deux avec le guide. Il nous dit discrètement que puisqu'on est français, il nous donnera des anecdotes particulières sur Lafayette. Et ça commence dans la salle de ball, de dîner, "d'entertainment", appelez-la comme vous voulez. George Washington avait fait accrocher un portrait de Louis XVI dans cette salle pour que Lafayette se sente à l'aise et chez lui. Quelle ironie quand on est sait que Lafayette retournera en France pour faire la révolution et fera ainsi décapiter Louis XVI…
D'ailleurs, le guide nous montre la clé de la Bastille, l'originale, envoyée par Lafayette à George Washington après la révolution française. Elle est conservée dans un cadre dans l'entrée de la maison. Il nous explique qu'elle avait été prêtée à la France pour le bicentenaire de la révolution en 1989 mais qu'avant de l'envoyer, les américains l'ont testée chimiquement. Ils ont refait le test chimique au retour pour s'assurer que la France leur avait rendu l'originale… Puis en rigolant, il nous lance : "France would love to have it. But we like to have it too!".
À chaque fois qu'on entre dans un bâtiment et qu'il y a un autre guide, il leur signale qu'on est français et qu'il n'y a que nous deux pour la visite. "Oh, bienvenue!" une des guides nous lance en français. Les photos sont interdites dans la maison mais autorisées à l'extérieur. On attend qu'un groupe finisse la visite d'une pièce du rez-de-chaussé avant d'y entrer. On patiente donc à l'extérieur, sur le côté qui donne sur le Potomac. Le guide en profite pour nous expliquer que rien ne pourra être construit de l'autre côté du fleuve. Il s'agit de presque 20 km carré de forêt qui ont été transformés en parc national afin de préserver la vue de l'époque. Une loi a été passée il y a plusieurs dizaines d'années et interdit toute construction. À part les antennes de la base militaire d'Andrews, la vue est quasiment la même qu'à l'époque de George Washington et ça restera ainsi.

Après cette visite guidée pendant laquelle on a passé un très bon moment, on continue notre tour de la propriété. On arrive à la tombe de George Washington et de sa femme. Deux touristes improvisent une cérémonie sous la direction d'une guide. Le mari récite The Pledge of Allegiance. Les Américains présents mettent aussitôt la main sur le coeur et la récite en même temps. Puis ils déposent une couronne de fleurs près des tombes. La grille est ouverte pour l'occasion et sera refermée quelques minutes plus tard, après avoir laissé aux visiteurs le temps de prendre quelques photos.

Image 13

On descend ensuite un petit chemin qui mène à la plage. On traverse une ferme (toujours en activité), une forêt… George Washington faisait en fait beaucoup de recherches sur des plantes exotiques et sur la manière de cultiver et de produire dans une ferme, etc...

Image 14
Image 15
Image 16
Image 17

Reste encore à faire les musées… Si vous comptez visiter Mount Vernon, prévoyez au moins quatre heures, si ce n'est une bonne demi-journée. Il y a deux parties dans le musée : l'une avec des objets d'époques; l'autre est plus centrée sur Washington, son enfance, sa vie, la guerre et la propriété en elle-même.
Alors qu'on sort du musée, on sourit quand on voit l'agent de sécurité se prêter à une séance photo avec toute une famille indienne.

Il est presque 18h quand on reprend la route pour Washington. Et c'est moi qui m'y colle. Une première sur les routes américaines et avec une voiture automatique… Je laisserai le volant quelques kilomètres plus loin. Je n'ai pas vraiment envie de m'aventurer en pleine ville pour l'instant.

On arrive sur Ohio Drive mais du côté du Jefferson Memorial cette fois. On s'arrête pour prendre quelques photos depuis le pont. Je ne les ai pas encore mentionnés mais depuis notre arrivée, les grillons font un boucan d'enfer ! On ne s'entend presque plus parler.

Image 18
Image 19

On remonte ensuite jusqu'à l'autre bout d'Ohio Drive en voiture, du côté Nord. C'est bientôt l'heure du coucher de soleil. Alors direction le Mall. Il y a bien plus de monde que la veille au petit matin…

Image 20
Image 21
Image 22

Le ciel est magnifique, la vue sur Arlington depuis l'arrière du Lincoln Memorial est superbe. Beaucoup de touristes oublient de faire le tour du mémorial, obnubilés par la vue (superbe je vous l'accorde) du Washington Monument et du Capitole.

Image 23

On retourne ensuite près du bassin pour quelques photos avec la Reflecting Pool, d'autres du Lincoln Memorial, avant de retourner s'assoir sur le Lincoln pour admirer le Mall alors qu'il s'illumine.

Image 24

Il fait maintenant nuit. J'avais lu que le Vietnam Veterans War Memorial était beau illuminé de nuit. Petite déception, je regrette qu'il ne le soit pas plus… Le WWII Memorial est splendide de nuit mais ce soir-là, il est trop loin. Il fait chaud, lourd, humide. On a soif, on est fatigués. On renonce. Dommage car nous n'aurons pas l'occasion d'y retourner le lendemain soir… Pas grave, j'y retournerai bien un jour. Ça je le sais.