États-Unis 2014

Premiers pas à Chicago

Premiers pas à Chicago

Ambiance morose ce matin quand on se réveille dans l'appartement. En plus il fait gris dehors, ça n'arrange rien. Le moral n'est pas au beau fixe et après un maigre petit-déjeuner, on s'interroge : est-ce qu'on peut tenir une semaine dans cet appartement ? Personnellement, je dis non. Je ne mis sens pas bien du tout. Pour vous donner une idée, voilà l'entrée de l'immeuble...

Image 01

On sait qu'après cette semaine, on aura quelques jours en Iowa puis on est censé revenir ici. On est d'accord sur un point : on peut tout de suite annuler la deuxième réservation prévue pour la fin de notre voyage et donc chercher un autre logement. Si l'on veut quitter l'appartement dans les plus bref délais, il faut trouver un autre hébergement au plus vite. Et rien ne nous garanti qu'on sera remboursé pour les nuits non passées dans l'appartement… Ce serait donc une somme supplémentaire à débourser qui n'était pas prévue. Cela dit à ce moment là, je suis prête à débourser une certaine somme pour pouvoir me sentir à l'aise et profiter du reste de nos vacances.
On jette un coup d'oeil sur le site d'AirBnb au cas où il y aurait d'autres appartements de libres pour les prochains jours mais comme on s'y attendait les seuls encore disponibles sont hors de prix. Deux sont corrects mais il n'y a pas beaucoup de commentaires. Il faut dire que cette expérience nous a un peu refroidi alors on hésite… On regarde aussi les sites d'hôtels mais si l'on veut quelque chose d'abordable au dernier moment, c'est plus excentré de la ville.
Les heures passent à faire ces recherches puis on décide d'aller prendre l'air. On va dans un supermarché du coin pour faire quelques courses, pas très rassurés. C'est peut-être des aprioris et des craintes non fondées mais on ne sent pas à l'aise ici, c'est tout. On a pas encore vu de cafards, mais ça ne saurait tarder...
De retour à l'appartement on prend le repas de midi, avant de se décider à aller faire un tour en ville en début d'après-midi au lieu de broyer du noir. Hors de question de prendre le métro, on prend donc la voiture.

On se gare sur N Clark St juste à côté du Lincoln Park. On traverse le parc en longeant les terrains de baseball et de soccer puis on traverse Lake Shore Drive par la passerelle ce qui nous offre une première vue sur le lac Michigan et sur la John Hancock. Il n'y a pas grand monde dans les environs.

Image 02

On s'avance sur North Avenue Beach pour avoir une vue sur la skyline. On trouve la vue très sympa mais ça ne nous impressionne pas tant que ça. Je suppose qu'on s'habitue aux gratte-ciels avec le temps. On remarque la très belle couleur du lac un peu vert turquoise.

Image 03
Image 04
Image 05
Interdiction d'aller piquer une tête...
Image 06

On profite de la vue pendant près d'une demi-heure avant de marcher le long du lac vers le centre en profitant des rares rayons de soleil. On arrive à Oak Street Beach puis on descend encore jusqu'à trouver un endroit où traverser. Eh oui : attention, il n'y a pas beaucoup d'endroits où traverser cette route, une 2x5 voies !

Image 07
Image 08

On traverse Lake Shore Dr en passant sous un tunnel à hauteur de Chicago Avenue. C'est par cette avenue qu'on s'enfonce dans la ville. Il est 15h30. Les agents de circulation sont déjà prêts pour intervenir aux carrefours afin de faciliter le trafic aux heures de pointe, comme ce qu'on avait vu à Washington.

Image 09
Image 10

On passe devant une caserne de pompier où un camion est en train de manoeuvrer pour rentrer. Les pompiers font un signe de la main en souriant à un petit garçon en train de jouer dans l'aire de jeu juste à côté. Et c'est totalement par hasard qu'on arrive à la Water Tower, un intrus parmi tous ces buildings de verre.

Image 11

On continue notre chemin jusqu'au pied de la Hancock en remontant Michigan Avenue. C'est comme un choc : tout ce monde, tout ce bruit. On avait passé plusieurs jours en plein milieu de la Virginie, au calme… mais tout ces klaxons et ces piétons nous rappellent qu'on est dans une des plus grandes villes américaines.

Image 12

Le temps nous est compté, on presse le pas pour ne pas se prendre de PV. Il nous reste quelques minutes avant que notre ticket de parking ne soit expiré et on sait que les amendes ne sont pas les même qu'en France… On longe Lake Shore Drive mais du côté ville cette fois, où des immeubles d'habitation et d'hôtels sont alignés avec une vue magnifique sur le lac. Ça doit être sympa d'habiter par ici. On en voit certains laisser leur voiture au voiturier. On se demande bien où ils vont la garer… On ne voit ni parking, ni garage dans les environs; un mystère.

Image 13

On reprend notre voiture (ouf, il nous restait moins de deux minutes de parking !) et on descend jusqu'à E Solidarity Drive, l'avancée où se trouve le Shedd Aquarium et le Planétarium. En traversant le pont on voit furtivement la Chicago River et le coeur de la ville : saisissant ! On s'y promènera demain. Ça donne envie !

On se rend vite compte que la circulation ici est aussi chaotique que dans n'importe quelle grande ville… surtout sur une telle artère.

Image 14

On trouve facilement une place de parking avec parcmètre le long de la route. On fait le tour du Planétarium à pied en longeant l'eau et la piste cyclable qu'on empruntera dans quelques jours, puis on remonte un peu le long de Monroe Harbor.

Image 15
Image 16
Image 17
Image 18
Image 19
Image 20
Il y a même une voiture de police qui fait sa ronde le long de l'eau… Ouf, elle passe sans nous interpeller.
Image 21
La différence de couleur sur le lac entre la partie avec et sans nuages est visible l'oeil nu. C'est impressionnant.

On revient sur nos pas et je mets en route un petit timelapse pour le coucher du soleil. Il n'y a plus qu'à rester là et à admirer la vue. Alors que la ville s'illumine, les lumières se reflètent dans les nuages ce qui les colore en violet. Ça deviendra notre vue préférée de la ville, qu'on trouve plus intéressante et plus variée que celle du Nord où on était en début d'après-midi (même si celle-ci est jolie aussi). On jette un oeil du côté du lac : il fait totalement noir. Aucune lumière.

Image 22
Image 23

Alors que les couleurs deviennent intéressantes il faut penser à partir ou on risque de se prendre une prune. Il est 20h30, on aura commencé la visite de Chicago en douceur et pas vraiment comme on l'avait espéré. On a passé une bonne après-midi mais le moral redescend vite quand on sait qu'on doit retourner dans l'appartement…

Demain, on longe la rivière. Mais notre planning va être chamboulé, pour notre plus grand plaisir !