États-Unis 2014

Une belle suprise au centre ville

Une belle suprise au centre ville

Aujourd'hui, on part. C'est décidé, c'est réservé. On choisit de laisser les affaires dans l'appartement et de venir les chercher ce soir pour aller s'installer dans le Best Western Chicagoland dans la petit ville de Countryside, à près d'une demi-heure de route du centre de Chicago (au Sud Ouest). Heureusement, parce que les cafards sont bien là.

Mais avant, on est bien décidé à profiter quand même de la journée en visitant le centre-ville, le long de la rivière. La veille on avait repéré un parking intéressant qui nous servira plus d'une fois : celui du Planétarium. C'est 11$ la journée si on arrive avant 9h30. 19$ si on arrive après… On se dépêche donc de se préparer. Alors qu'on sort de l'immeuble, on se rend compte que notre voiture est garée toute seule le long de la route… Il n'y a plus personne. Normal, le jeudi (et le mardi) le stationnement est interdit entre 7h et 9h pour nettoyage. Après avoir dépensé près de 800$ pour une réservation d'hôtel imprévue, nous voilà avec une amende de 60$. Rien de mieux pour nous redonner le moral ! On se rend compte qu'on avait pas fait attention en se garant là la veille. Il faut dire que la rue était remplie de voitures à ce moment là… Maintenant, on fera doublement attention.

Une fois garée au Planétarium, on marche jusqu'à l'arrêt de métro Roosevelt pour prendre la ligne verte vers Clark/Lake Station. Attention, le distributeur de ticket ne rend pas la monnaie.

Ah le métro aérien, comme ça fait bizarre. Et comme c'est bruyant ! Je suppose que les habitants s'y habituent à force. J'espère pour eux en tout cas.

Image 01

On rejoint l'eau pour traverser la rivière à Lake Street Bridge. Il faut dire que j'avais trouvé un point de vue sympa, Wolf Point, mais celui-ci… est en travaux. Notre malédiction de 2011 continue. Alors qu'on marche du côté Ouest de la rivière, une très forte odeur de chocolat nous envahie. Mais d'où peut-elle provenir ? On dirait qu'il y a une usine dans le coin. On ne sait toujours pas d'où elle provenait.
Un vieux pont métallique abandonné est relevé. C'est bien le seul qu'on verra comme ça puisque les ponts ne se lèvent plus que deux fois par an. On peut comprendre la pagaille que cela occasionnerait dans la ville vu la circulation…

Image 02
Image 03

On arrive au pied du Merchandise Mart, un bâtiment si énorme qu'il a besoin d'un code postal à lui tout seul. Je l'aime beaucoup, c'est un de mes préférés. Un détail nous frappe : tous les drapeaux sont en berne, sur ce bâtiment comme sur les autres. On est le 11 septembre.

Image 04
Image 05

On décide de faire un petit arrêt pour un chocolat chaud. Ça caille et on a plus l'habitude. On a passé une première semaine à plus de 35°C et maintenant la température a chuté à 12-15°C. Direction Dunkin Donuts pour un chocolat XXL qu'on se partagera. On continue de longer la rivière sous ce ciel gris et je me rends compte que la berge Sud de la rivière est en travaux de réaménagement. Malédiction je vous dis… En tout cas on est sous le charme, même s'il ne fait pas chaud et qu'il fait gris. Il n'y a pas à dire : de l'eau en plein milieu de la ville apporte un vrai charme. Ça nous plait même plus que le centre ville de New York et ça nous plaira encore plus avec le soleil les jours suivants !

Image 06
Image 07
Image 08
Image 09

Un détail nous plait bien : le nom des rues sur les ponts, ça aide à se localiser. On arrive à hauteur de la Trump Tower et de la Marina City : ces fameuses tours jumelles avec une partie habitation, une partie parking et une marina à leurs pieds… What else ?

Image 10

Arrivés au niveau de Michigan Avenue, on aperçoit les drapeaux de Sprint, le sponsor titre de la Nascar. On avait vu deux jours auparavant qu’un évènement Nascar était organisé au centre-ville pour lancer le Chase sans vraiment savoir ce qu'on y trouverait. Pour info, le Chase fait office de playoffs pour la Nascar. Les 26 premières courses du championnat représentent la saison régulière et les 10 dernières forment le Chase où cette année on garde les 16 meilleurs pilotes de la saison régulière pour se disputer le titre avec plusieurs rounds éliminatoires. On décide donc d’y faire un petit tour puisqu’on est juste à côté.

Image 11
Image 12

L’évènement est sponsorisé par Toyota et le constructeur en a donc profité pour à nouveau exposer des voitures de courses mais aussi ses voitures de série. Ce sont à peu près les mêmes qu’on a pu voir à Richmond.

Image 13
Image 14

Alors qu'on est sur le point de partir, mon frère aperçoit des caméras de télévision et quelques journalistes. Il reconnait rapidement Nicole Briscoe, journaliste pour ESPN, qui est en train d’interviewer Joey Logano, un des meilleurs pilotes de la saison. On approche et on est surpris de voir qu’il n’y vraiment pas beaucoup de monde autour d’eux. On assiste à la fin de l’interview en étant à quelques mètres à peine.
Quand Joey Logano se lève, mon frère s’approche doucement et lui dit qu’on vient de France. Il lui demande s'il veut bien faire une photo ensemble. Il lui sourit et il lui dit "Oui, bien sûr". C’est moi qui prend la photo (un peu flou mais c'est le stress !). Il signe encore quelques autographes, fait quelques photos puis repart dans un superbe Chevrolet Suburban noir.

Image 15
Image 16

Un peu plus loin, on aperçoit le trophée de la Sprint Cup qui sera remis au champion de cette année. Un responsable officiel de la Nascar est à côté et en nous voyant, il nous demande si on veut qu’il nous prenne en photo à côté de la coupe. On lui donne notre iPhone et il nous remercie pour notre soutien. On lui dit qu’on vient de France et il nous remercie alors en rigolant pour notre soutien international. Il était apparemment, lui aussi, très content de voir que la Nascar peut intéresser au-delà des États-Unis.

Image 17

Au passage, on lui demande si d’autres pilotes vont venir faire une interview avec ESPN. Il nous dit que c’était le dernier et que d’autres étaient là avant, notamment Kurt Busch et Jeff Gordon, quatre fois champion. Là, je suis est dépitée puisque Jeff Gordon est mon pilote favori…
Il nous indique cependant que les 16 pilotes qualifiés pour le Chase, donc en gros, les meilleurs pilotes du championnat, seront présents dans l’après-midi. On en prend note avant de continuer notre visite.

Alors qu'on longe la rivière à hauteur de la rue (et non pas de l'eau), on se rend compte que cette ville est en fait un mille-feuille avec plusieurs étages de route; une vraie fourmilière.

Image 18

On continue de longer la rivière côté nord. On décide de descendre à hauteur de l'eau et d'aller jusqu'au bout à travers le River Esplanade Park… sauf que de là, on en peut aller nul part. Il faut rebrousser chemin. On remonte un peu vers le Nord pour aller jusqu'au Navy Pier. On entre pour se réchauffer et pour l'achat de cartes postales.

Image 19

On prend quelques minutes pour décider du reste du programme. Mon frère souhaite charger son iPhone et par la même occasion demander une info sur l'iPhone 6 qui est censé sortie quelques jours plus tard (ah les geeks…). On retourne donc sur Michigan Avenue pour un arrêt à l'Apple Store. En ressortant de la boutique, je tiens la porte à un homme très grand et moustachue qui souhaite entrer. On ne le reconnait pas tout de suite mais j'ai l'impression de l'avoir déjà vu. Je regarde mon frère, le monsieur puis de nouveau mon frère en espérant qu'il me fasse un signe ou quelque chose. Enfin ça nous revient ! Il s’agit en fait de Mike Helton, qui n’est autre que le Président de la Nascar. Dommage c’est trop tard. Il est déjà entré dans la boutique et on se voit mal aller le déranger.

On continue notre ballade avec un nouveau but : trouver un bureau de Poste. Notre médecin nous avait demandé un petit service lors de notre voyage il y a trois ans. Il est collectionneur d'enveloppes recouvertes de timbres. On se dit qu'on lui fera la surprise d'en faire une autre. Après quelques timbres achetés à la vitesse de la lumière (ou pas…), on retourne vers Michigan Bridge pour l'évènement Nascar. On se tâte… Est-ce qu'on attend plusieurs heures ? Il est seulement 14h, ils n'arriveront que vers 18h avec quelques animations avant. On décide de réfléchir en mangeant notre sandwich un peu plus loin, plus au calme et au froid. On se dit que ça n'arrivera pas tous les jours après tout. En fait, il y a de grandes chances que cette opportunité n'arrive plus jamais. Et puis on a encore plus d'une semaine à Chicago, c'est pas comme si on était pressés pour visiter le reste. On a de la marge niveau planning.

Allez, on se positionne derrière les barrières et l’attente est très agréable puisqu’on a la chance de rencontrer Mark, un fan américain de Nascar et de sport automobile en général. C’est lui qui engage la conversation et il est, lui aussi, très surpris de voir que la Nascar est suivie à l’étranger et que les courses sont diffusées en direct chaque semaine. Il nous raconte qu’il est déjà allé à Daytona et à Indianapolis. Il nous conseille d’ailleurs d’aller un jour sur le Brickyard car selon lui le circuit est exceptionnel !
On échange aussi sur les différents pilotes, sur les différences entre la France et les États-Unis. Il nous parle du TGV qu’il adore. Au final, on passe plus d’une heure à discuter avec lui. C’était vraiment un super moment. On échange nos numéros en espérant pouvoir se revoir à la course qui aura lieu dimanche.

Avant l’arrivée des 16 pilotes du Chase, la Nascar fait monter sur scène le Président et on a la confirmation que c'était bien lui à l'Apple Store !

Image 20

Puis ils présentent quelques jeunes pilotes dont les rookies de la Sprint Cup, avec entre autres Kyle Larson (qui remplace cette année Juan Pablo Montoya), Ryan Truex, Alex Bowman et Cole Whitt. Ils ont entre 16 et 20 ans mais maîtrisent déjà très bien les rendez-vous médiatiques.

Image 21

Quelques minutes avant l’arrivée des pilotes, on sort notre t-shirt « France loves Nascar », dédicacé par Denny Hamlin le week-end précédent. Il est presque immédiatement remarqué par quelques journalistes sur place dont une photographe qu’on avait déjà vu à Richmond. Elle sort alors deux places VIP qui nous permettraient de rentrer dans une zone réservée. Mais la zone est déjà bien remplie et puisqu’on a une bonne vue de là où on est, on préfère rester à notre place. Mais on la remercie quand même chaleureusement pour son geste. Le caméraman de la Nascar nous remarque aussi et nous filme avec notre T-shirt. On a alors l’honneur de passer sur l’écran géant en plein centre de Chicago !

Image 22
Rutledge Wood, le présentateur de Top Gear USA

Après avoir gelés sur place dans ce froid et ce vent bien digne de Chicago, les pilotes arrivent enfin et sont introduits un par un par Rutledge Wood, le présentateur de Top Gear USA. Ils sont hyper décontractés, tapent dans la main des fans et signent quelques autographes.

Ils sont ensuite tous sur scène à quelques mètres de nous pour répondre aux questions de Jamie Little, journaliste pour ESPN. Ça nous fait vraiment drôle de voir en vrai tous ces pilotes et tous ces journalistes qu’on voit chaque semaine à la télévision. On a devant nous les plus grands sportifs de leur discipline. C'est comme si vous aviez Lewis Hamilton, Sebastien Vettel, Fernando Alonzo, Sebastien Loeb, Tiger Woods, Michael Jordan, Mohamed Ali, Zinedine Zidane, Ronaldo et j'en passe… Tous sur une même scène !

Image 23

Les pilotes rigolent et blaguent entre eux. Ryan Newman, qui n’est pas le pilote le plus athlétique du championnat, arrive même sur scène avec une tranche de pizza et un coca. Il plaisantera d’ailleurs avec Rutledge Wood sur le fait qu’il se considère plus en forme que Jimmie Johnson, 6 fois champion, et un des plus athlétiques, mais qui a terminé la course précédente déshydraté.
On passe vraiment un bon moment avec des pilotes disponibles pour les fans et très décontractés. Ça fait plaisir à voir. Ils terminent leur apparition en distribuant tous des casquettes aux fans. On n’arrivera malheureusement pas à en attraper une mais c’est pas grave : on a pu voir de très près les meilleurs pilotes de la discipline et ça, ça n’a pas de prix.

Image 24
Image 25
Image 26
Image 27

Il est alors temps de prendre le chemin du retour alors que la nuit tombe sur Chicago. On rejoint notre parking au Planétarium. Mais avant de partir, on sort le trépied du coffre pour quelques photos de la skyline de nuit. Oui, c'est bien notre vue préférée de la ville et encore plus de nuit !

Image 28
Image 29
Image 30

Il faut encore passer à l'appartement chercher nos affaires. On fait plusieurs allers-retours pour remplir le coffre puis après avoir tout rangé comme prévu lors d'un check-out normal, on quitte enfin et pour de bon cet appartement.
L'accueil et la propreté de l'hôtel est un soulagement. Il est minuit quand on va se coucher. Pour l'instant on a un toit sur la tête.