Stockholm 2016

Découverte de la ville en bateau

Découverte de la ville en bateau

Premier réveil dans la capitale suédoise : Stockholm, littéralement « l'île des bûches ». Debout à 7h après l'extinction des feux à 21h30. Il faut dire qu'on était debout depuis 4h du matin et avec tous les transports et la promenade, ça nous a bien fatigué. Réveil un peu difficile ce matin mais on se motive. Il fait moins moche que ce qu'ils avaient prévu. Il y a même un peu de soleil ! La météo avait prévu nuageux, bruine, brouillard… et ça pour toute la semaine. Il n’en est rien. Tant mieux. On espère que ça va durer.
Le petit-déjeuner se prend dans l'immeuble mais dans un restaurant à part : le Stockholm Food. Il y a du choix ! Différents types de pain, des yogourts, des fruits, charcuterie et fromage, céréales, jus d'orange, café… Pas de viennoiseries mais il y a de quoi faire, on ne risque pas de mourir de faim.

On prend tranquillement notre petit-déjeuner puis c'est parti. Ce matin, on a prévu de faire la croisière de la compagnie Strömma : Under The Bridges, d’une durée de 2h15. Elle débute à 10h. On a le temps et la météo est plutôt clémente. On décide alors de faire une partie du chemin à pied au lieu de tout de suite prendre le métro. En traversant la rue on se rend compte du bruit que font les feux piétons. On se demande si c’est une anomalie ou pas. Mais au troisième, on se rend compte qu’ils font tous ce bruit là. Un tic tac plutôt lent puis qui s’accélère quand le feu piéton passe au vert. Sûrement une manière d’aider les mal-voyants. Par contre, mieux vaut être rapide pour traverser. Ils ne restent jamais vert très longtemps…
On descend jusqu'à la rive en passant par Rålambshovsparken. Beaucoup de suédois sont en train de faire leur sport matinal. Il est environ 8h30. Il y a quelques cyclistes, des joggeurs. Les couleurs sont très sympa. On passe sous un énorme pont. En dessous se trouve un skatepark. Des baskets sont accrochées à des câbles en hauteur. On passe ensuite près d'un groupe de jeunes enfants : ils font une course d'orientation dans le parc. Par groupe de deux ou trois ils commencent à s'éloigner de leur profs et se disperser dans le parc avec leur carte en mains. En longeant la rive et en voyant ces routes qui montent dans le quartier de Kungsholmen, ça nous rappelle un petit peu de l'Upper West Side à New York. Et ces bâtiments colorés ! Un plaisir qui donne à la ville un côté moins monotone.

Image 01
Image 02
Image 03
Image 04

On arrive à hauteur de Kungsholmtorg où on décide de bifurquer pour se diriger vers le métro qu'on prendra à la station Rådhuset, jusqu'à Kungsträdgården, le terminus de cette ligne bleue (10/11). Je mets un peu de temps à savoir où placer ma carte pour ouvrir le portique du métro… Première fois dans le métro. Les murs sont colorés. Il faut dire que toutes les stations sont décorées différemment. Tout est traduit en anglais, heureusement. Quand la rame arrive en station, on se rend compte à quel point ce métro est silencieux. En arrivant à Kungsträdgården, on se dirige vers le sud pour rejoindre la rive. On reconnait la place Gustav Adolfs puis on se retrouve face au Riksdagshuset, le Parlement.

Image 05
Image 06
"Riksdagshuset", le Parlement

On ira y faire un tour plus tard. Pour l'instant on souhaite aller au point de départ de la croisière pour acheter nos billets. On ne voulait pas les acheter en avance au cas où la météo n’aurait pas été clémente. Il y a deux endroits pour les croisières Strömma : Stockholm Strömkajen et Stockholm Nybrokajen. Certaines croisières partent de Nybrokajen. D’autres, commencent à Strömkajen puis font un stop à Nybrokajen pour embarquer d’autres personnes. Mieux vaut embarquer tout de suite à Strömkajen pour profiter du début de la croisière et pouvoir choisir une meilleure place sur le bateau. Une fois les billets achetés, on a encore une demi-heure avant l'embarquement. On continue à pieds jusqu'au bout du quai, au début du Skeppsholmsbron, en profitant de la vue sur la vieille ville. On a de la chance le temps est parfait, les couleurs sont magnifiques. La météo s’est bien trompée (comme d'habitude ?). Heureusement.

Image 07
"Gamla Stan", la vieille ville
Image 08

Il est presque 10h quand on monte à bord. Le bateau est couvert mais une toute petite partie à l'arrière est ouverte. On s'y dirige. C'est sans aucun doute la meilleure place : tout à l'arrière et dehors. Ce sera parfait pour les photos. Mais mieux vaut ne pas être frileux/se. Sur l'eau, la température chute ! On le sent tout de suite. Après quelques minutes j’enfile mon écharpe, ma veste polaire et mon K-Way pour couper le vent. Une heure plus tard, je rajoute le bonnet et les mitaines ! Mais on a de la chance, il y a un grand soleil.

Image 09
Image 10
Image 11
Image 12

En partant, on passe près de Kastellholmen et on se rend compte qu’il y a un parc d’attraction sur l’île de Djurgården, « Gröna Lund ». On passe également à côté d’un énorme ferry de Viking Line, accosté sur la rive du quartier de Södermalm. Le sud de l’île de Södermalm est impressionnant avec ces nombreux immeubles d’habitation, au look moderne et plutôt coloré. Il y a même une colline, Hammarbybacken : pas besoin de sortir de la ville en hiver pour aller skier ! En été, ils l’utilisent pour des descentes en VTT.

Image 13
"Kastellholmen", l'île du château
Image 14
"Gröna Lund", le parc d'attraction de Djurgården
Image 15
Image 16
Le quartier de Södermalm
Image 17
"Hammarbybacken", la colline où ils font du ski

Cette croisière est effectivement un très bon moyen d'avoir un aperçu de la ville et ça permet de mieux se repérer par la suite. Entre tout ces ponts et ces îles on a tendance à s'y perdre ! La ville est composée de 14 îles et il y 57 ponts pour les relier entre elles… On passe justement sous plusieurs de ces ponts et ils semblent gigantesques. Puisque Stockholm est une ville vallonée, certaines îles sont comme des collines. Les ponts ne relient donc pas une rive à une autre mais plutôt l’intérieur de chaque île, d’où des ponts de plus de 30 mètres de haut. Certains sont réservés au trafic ferroviaire, d’autres aux voitures. Les explications et commentaires (en français) sont intéressants et parfois même amusants. On passe un très bon moment en apprenant par exemple qu’ils n’utilisent plus de camions poubelles dans le quartier de Hammarby Sjöstad. Les habitants mettent leurs déchets directement dans un réseau de tuyaux qui emmène le composte pour être recyclé et le reste des déchets pour être brulé. Ils expliquent également que le Suédois cherche plutôt une réussite collective plutôt qu’individuelle et essaye toujours trouver le juste milieu dans leurs décisions.

Image 18
Image 19

Alors qu’on continue notre chemin en bateau, en allant plus au Sud-Ouest, on se rend compte que de nombreux quartiers sont en construction. Des immeubles modernes, parfois hauts d’une quinzaine d‘étages sont en train de sortir de terre. Ça doit être plaisant d’habiter là et d’aller travailler en bateau… Ces immeubles modernes font face sur l’autre rive à des petites cabanes de jardins.
Contrairement à ce qu’on peut penser, il se trouve que ce n’est pas partout la mer qui entoure les îles de la ville. À l’Ouest, c’est un lac, qui est un mètre plus haut que la mer. Il y a donc une écluse pour passer de l’un à l’autre. On passe aussi près d’un énorme bâtiment, situé en hauteur sur une colline. Il s’agit d’un hôpital. Mais sa surface est plus grande que ce qu’on imagine puisqu’il y a un bunker tout aussi grand au sous-sol. C’est un bunker antiatomique construit pendant la Guerre Froide.

Image 20
Image 21
Image 22
"Södersjukhuset", l'hôpital

Le bateau arrive près de la vieille ville et on a droit à une superbe vue sur l'Hôtel de ville, le sud de Kungsholmen et Gamla Stan. On a la chance d’avoir un soleil magnifique avec nous qui colore encore un peu plus les façades de la ville. Mais malgré le beau soleil, ça caille !

Image 23
Les façades du quartier de Kungsholmen
Image 24
Vue sur Riddarholmen
Image 25
La mairie de Stockholm
Image 26
Image 27
Image 28

De retour sur la terre ferme après cette croisière instructive et qui offre des vues magnifiques sur la ville (surtout par beau temps), on retourne au bout du quai pour manger nos sandwichs avec vue sur la vieille ville. Que demander de plus ?

Image 29
Image 30

Les nuages arrivent. On se repose encore un peu au soleil sur le banc en profitant de la vue puis on repart alors que le temps se couvre. Direction Skeppsholmen. On fait d'abord le tour par le Nord en suivant la rive. De magnifiques bateaux sont accostés là. On voit d'ailleurs des ouvriers travailler sur la coque en bois d'un bateau en construction. On continue notre chemin sur la deuxième île plus petite, Kastellholmen : l’île du château. En montant tout en haut, près du château, on a le droit à un point de vue en hauteur sur l'est et le sud de la ville. C'est calme, apaisant. Bien agréable. Certains sont là à lire un livre ou finir leur jogging. On retourne ensuite sur l'île principale, Skeppsholmen, en coupant à travers. Deux soirs auparavant, le toit de l'Institut Royal des Arts de Stockholm avait pris feu. Des cordons de sécurité entourent le bâtiment et des bennes sont remplies de gravats. On redescend de la colline près d’un voilier, Af Chapman, reconverti en auberge de jeunesse.

Image 31
Image 32
Image 33
Image 34
Le Palais Royal vu depuis Skeppsholmen
Image 35

On retraverse le pont pour se retrouver à nouveau du coté de Norrmalm. Nybroplan, le deuxième point d'accostage des bateaux Strömma où l'on est passé le matin pendant la croisière avait l'air bien sympa. On continue de longer la rive jusqu'à y arriver. J'en profite pour demander si c'est bien là qu'on achète les billets pour l'autre croisière, celle qui nous emmènera sur l’île de Sandhamn. La dame du comptoir répond que oui. On peut acheter les billets sur le bateau le jour-même, Gate 14.
Moi qui m’étonnais du peu de monde en ville le matin, je reconnais avoir été surpris par la circulation et le nombre de piétons à Nybroplan. C'est vraiment un coin différent de la ville, un grand carrefour. On se promène un peu dans Norrmalm mais le quartier ne nous intéresse guère. Une grande avenue entourée de magasins chics, il y a beaucoup plus de monde que le matin... L'architecture n'a rien de bien particulier non plus. Qu’on soit à Stockholm, Stuttgart ou Paris, c’est plutôt identique. On décide de ne pas s'y attarder. On arrive à Sergels torg. On se repose quelques minutes avant de se diriger vers le sud. Nous revoilà à Riksdagshuset, le Parlement. On décide de visiter l'île. Elle n'est pas bien grande, ça va vite. Il y a beaucoup plus de monde que ce matin, en tout cas dans la rue qui mène à la vieille ville. Par contre, du coté Est, là où se trouve le parc devant le Parlement, il n'y a pas grand monde.

Image 36
"Riksdagshuset", le Parlement

On se repose quelques minutes sur un banc avant de marcher jusqu'à la gare centrale d'où on reprend le métro. On marche du mauvais coté… Tout le monde vient en contresens. C'est déconcertant de voir tout le monde marcher à droite en venant d’en face. C’est bien le sens des portiques du métro qui définissent le sens de la marche. En plus, on dirait que c'est l'heure de pointe. Mais il n'est pas tout à fait 16h, c'est troublant de voir autant de monde "si tôt" dans la journée. Petit moment de réflection pour savoir où prendre la bonne ligne. Puis on se rend compte qu'il faut descendre pour attraper la ligne bleue. Entouré sur le panneau ce n’ai pas le numéro de ligne mais le numéro de quai. Plutôt déroutant au début. On descend un étage... Puis un deuxième... Puis un troisième ! Celui-là, il est bien enterré !
On retourne à l'hôtel pour se reposer un peu et manger. On a prévu de ressortir plus tard pour quelques photos en soirée si la météo n'est pas mauvaise. Alors qu'on sort du métro pour se rendre à l’hôtel, il pleuvote. Pour l'instant on a eu de la chance avec la météo !

Image 37
Image 38

De retour au studio, on se repose, on décharge les photos. On a déjà faim. Nous voilà à cuisiner alors qu'il n'est pas encore 18h. On s'est mis à l'heure scandinave on dirait... On repart vers 19h en prenant le métro à Stadshagen (notre arrêt habituel) et on descend à Kungsträdgården (le terminus). Alors qu’on sort de la rame, un employé y entre pour ramasser les papiers. Ce n'est pas étonnant donc que le métro soit si propre si chaque rame est nettoyée à chaque terminus; contrairement aux autres endroits en ville…
Nous revoilà au départ de la croisière de ce matin mais pour des photos de nuit. En sortant du métro, quelques endroits ont l'air animés avec de la musique, probablement des bars. On longe la rive jusqu'à Skeppholsmen pour une vue sur la vieille ville et le Parlement. Puis on retraverse le pont pour retourner à Nybroplan, en faisant le même trajet que le matin.

Image 39
Image 40
Image 41
Image 42
Image 43
Image 44

Après quelques photos, en se remet en marche pour reprendre le métro. En passant devant un hôtel, on voit un couple âgé sortir. Un chauffeur de taxi leur ouvre la portière de la voiture en les saluant d’un « Hej, hej ». Steph et moi sommes pris d’un fou rire quand il fait référence à la pub de Free. « Hey, hey… ». On espère juste que la réceptionniste de l’hôtel ne va pas dire la même chose quand on entre, sinon ce sera dur de ne pas exploser de rire. Ouf, elle nous dit juste « Hej ». On arrive à se retenir. Après plus de 15 kilomètres à pieds aujourd’hui, on est contents d’aller se coucher.