États-Unis 2017Préparatifs

États-Unis 2017 - Préparatifs

L'ébauche de ce voyage date de fin 2014, juste après être rentrés de notre précédent séjour aux États-Unis. Il a était repoussé, certes, mais il a aussi mis beaucoup de temps à être préparé. Sur cette page, je vous explique les différents préparatifs qui ont été nécessaires.

Sommaire :

L'itinéraire

À la base, on souhaitait commencer par Phoenix, où une course de NASCAR avait lieu, passer par les grands parcs nationaux et finir à Las Vegas, se laissant ainsi toute la Californie pour un autre voyage. Puis l'époque à laquelle nous avons décidé de partir a changé, la course n'était plus d'actualité, et on a choisi de faire une boucle Las Vegas - Las Vegas. Au moment de réserver le vol, les prix ne me paraissaient plus aussi intéressants et on a fini par faire une boucle Los Angeles - Los Angeles. S'il y a une leçon à tirer de tout cela, c'est qu'il faut être flexible !

L'itinéraire définitif est donc celui-ci :

Le découpage des journées n'a pas toujours été simple :

  • On a préféré visiter Las Vegas en fin de séjour et commencer par Red Rock, qui aurait pu être moins intéressant après avoir visité tous les autres grands parcs nationaux. La boucle s'est faite dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, en commençant par le Grand Canyon, pour deux raisons : on est généralement pressés de voir cette merveille et certains ont été déçus quand ils ont fini leur voyage par cet endroit, après avoir vu d'autres parcs en début de voyage (oui, c'est possible !).
  • On a décidé de passer une journée complète à Sedona pour avoir le temps de faire plusieurs randonnées. Sedona est un peu excentré mais je l'avais repéré lors du premier projet, qui commençait par Phoenix. Impossible de l'enlever après : l'endroit me paraissait vraiment beau.
  • On a également passée une journée complète à Bryce Canyon pour avoir le temps de faire une longue randonnée tout en ayant le temps de profiter des différents points de vue du parc.

Si l'on devait changer quelque chose, ce serait :

  • Rester plus longtemps à Zion, qui mérite au moins une journée complète sur place pour avoir le temps de profiter réellement du parc et de ses nombreuses randonnées.
  • Ajouter une journée complète à Page, pour profiter du Lac Powell, en kayak ou en jetski par exemple.

Mais on ne peut pas rallonger à l'infini… Pour le reste, c'était plutôt bien équilibré, même si ça voulait dire énormément de voiture, notamment avec le trajet entre Los Angeles et Las Vegas, fait deux fois, qui a largement rallongé les kilomètres effectués.

Le vol

Photo prise par le hublot de l'avion Comme expliqué précédemment, on avait d'abord l'intention d'atterrir et de repartir de Las Vegas. Au cours des recherches, on a remarqué qu'il n'y avait aucun vol direct depuis Francfort, malheureusement… Choisir le lieu de l'escale (Europe, Canada, États-Unis) et sa durée (pour avoir le temps de passer l'immigration si on la faisait aux États-Unis) était un casse-tête. Le prix était de plus de 700€… Ça ne nous semblait pas être une très bonne affaire, surtout pour un mois d'octobre. Pour ne rien arranger, la durée totale du voyage frôlait les 18 heures…

En regardant la différence qu'il y avait avec un vol pour Los Angeles, on a trouvé un vol en direct avec Lufthansa, à 550€ ! On gagnait ainsi plusieurs heures de voyage, plus d'une centaine d'euros et de la tranquillité par rapport à l'absence d'escale.
On a dû ajouter deux jours pour faire le trajet Los Angeles - Las Vegas (aller et retour) et donc également deux jours de location de voiture et deux nuits d'hôtel. Au final, pour quasiment le même budget qu'avec un vol à plus de 700€ pour Las Vegas, on a pu profiter de deux jours supplémentaires sur place. Un bon compromis !

Le vol a été réservé fin juin, pour un voyage qui a eu lieu à partir de fin septembre : soit un peu plus de trois mois avant.

La voiture

Note voiture, la Nissan Rogue, pour notre roadtrip dans l'ouest américain On avait été satisfaits de la compagnie Alamo lors de notre précédent voyage aux États-Unis et c'était l'un des tarifs les plus intéressants. Les assurances étaient clairement expliquées et la possibilité et simplicité avec laquelle on pouvait modifier ou annuler la réservation ont fait qu'on n'a pas vraiment regardé chez d'autres compagnies.

En gardant un œil sur l'évolution du prix, on a gagné plusieurs centaines d'euros en modifiant l'heure de prise en charge lorsque le tarif avait baissé puisque c'était ce nouveau tarif qui était alors applicable à notre réservation. On a payé 487€ pour un SUV de taille moyenne, pour une durée de 20 jours, assurances et deuxième conducteur inclus. La dernière modification de la réservation a eu lieu seulement deux semaines avant le voyage.

On a choisi un SUV pour avoir une meilleure garde au sol en vue de faire quelques pistes en terre pendant le voyage. À noter que la compagnie de location interdit officiellement l'utilisation des pistes et l'assurance n'est pas valable sur ce genre de terrain. Mais qui ne le fait pas ? Et comment vérifier ? Tant qu'il n'arrive rien, ça va…

Alamo propose également le système Skip The Counter qui permet d'aller directement sur le parking choisir la voiture, plutôt que de passer par le comptoir pour faire tous les papiers et devoir refuser toutes leurs propositions commerciales. Mine de rien, après un long vol, c'est pratique de pouvoir gagner du temps comme ça.

Si aucune voiture ne vous convient sur le parking lors de votre arrivée, n'hésitez pas à attendre un peu. Certaines voitures peuvent être ramenées après le lavage.

Les hébergements

Les chambres d'hôtels aux États-Unis sont souvent très grandes et contiennent la plupart du temps les équipements nécessaires aux roadtrips : un frigo et un micro-onde. Le wifi par contre est souvent très faible mais il faut l'accepter étant donné leur situation géographique, parfois très isolés. Plusieurs des hôtels choisis ne servaient pas le petit déjeuner : c'est à prendre en compte dans votre choix. Mais parfois c'est une bonne chose : on peut prendre la route plus tôt, sans avoir besoin d'attendre sur le petit déjeuner.

Les prix sont généralement abordables, si ce n'est pour les hôtels se trouvant dans les parcs, car ils se font plus rares. C'est le cas notamment à Monument Valley et au Grand Canyon. Mieux vaut réserver tôt pour avoir le choix d'une chambre à un prix raisonnable. Monument Valley a été réservé fin janvier et le Grand Canyon, fin février : soit près de huit mois à l'avance !

Tous les hébergements, à part ces deux-là, ont été réservés sur Booking, avec annulation gratuite : utilisée de nombreuses fois pendant la préparation et même une fois pendant le voyage.

  • Los Angeles - Travelodge Hotel at LAX
    Hôtel situé près de l'aéroport de LAX et près de la location de voiture Alamo. L'extérieur ne paye pas de mine suivant le côté par lequel on arrive mais en entrant, tout est très bien. Accueil sympathique et bon petit déjeuner.
    : petit déjeuner, wifi, frigo
    : parking payant, pas de micro-onde
  • Las Vegas - Best Western Plus St. Rose
    Un hôtel un peu plus haut de gamme que ce dont on a l'habitude (merci les promos). Très bonne adresse mais hôtel excentré par rapport au centre-ville de Las Vegas (c'était un choix de notre part). Proche de nombreux restaurants et magasins, dont les outlets du sud de la ville.
    : parking gratuit, petit déjeuner, wifi, frigo, micro-onde
    : rien de particulier
  • Sedona - Sugar Loaf Lodge
    On le recommande vivement ! Thor, le réceptionniste, est très sympathique et l'hôtel est bien placé : près de magasins et de restaurants.
    : parking gratuit, petit déjeuner, wifi, frigo, micro-onde
    : rien de particulier
  • Grand Canyon - Bright Angel Lodge
    Chambre dans un bâtiment très près du bord du Grand Canyon : situation idéale ! Pas de wifi, ni de douche dans notre chambre mais il en existe avec (pour plus cher). Pas de petit déjeuner non plus. On paye l'emplacement avant tout. Assez rustique, on a aussi trouvé une "belle" araignée...
    : parking gratuit, frigo
    : pas de petit déjeuner, de micro-onde, ni de wifi
  • Page - Rodeway Inn Near Lake Powell
    Un peu éloigné du lac malgré son nom. L'extérieur n'a rien de fantastique. Hôtel de chaine mais la chambre est grande et il y a ce qu'il faut. Le wifi n'était pas très performant.
    : parking gratuit, petit déjeuner, wifi, frigo, micro-onde
    : rien de particulier
  • Monument Valley - The View
    On ne peut pas demander mieux pour l'emplacement ! On a choisi une chambre sans vue car il y a une grande différence de prix : la chambre donne sur le parking, mais il suffit de faire quelques mètres pour profiter de la vue sur les célèbres buttes. Le petit déjeuner était fantastique, avec une vue à couper le souffle.
    : parking gratuit, petit déjeuner, frigo, micro-onde
    : wifi dans le hall
  • Moab - Rustic Inn
    La chambre était très grande. Très bonne adresse à Moab, même s'il n'y avait pas de petit déjeuner. Seul l'isolation avec les autres chambres n'était pas géniale.
    : parking gratuit, wifi, frigo, micro-onde
    : pas de petit déjeuner
  • Torrey - The Noor Hotel
    Bonne adresse pour un hôtel avec une grande chambre et un accueil sympathique. Le wifi était mauvais (vu l'endroit ce n'est pas étonnant) et le choix était plus restreint au petit déjeuner.
    : parking gratuit, petit déjeuner, wifi, frigo, micro-onde
    : rien de particulier
  • Tropic - Bybee's Steppingstone Motel
    Fantastique ! Joli petit motel de 7 chambres, toutes décorées différemment. L'endroit était propre et l'accueil sympathique.
    : parking gratuit, wifi, frigo, micro-onde
    : pas de petit déjeuner
  • Hatch - Riverside Ranch Motel and RV Park
    Superbe hôtel dans un bâtiment de type ranch avec des chambres aux thèmes différents. La propriétaire était très accueillante et l'endroit extrêmement calme.
    : parking gratuit, petit déjeuner, wifi, frigo, micro-onde
    : rien de particulier
  • Hurricane - Quality Inn
    Accueil assez quelconque. La chambre était grande et propre avec le nécessaire. Elle se trouvait à côté de la piscine alors il y avait un peu de bruit le soir.
    : parking gratuit, petit déjeuner, wifi, frigo, micro-onde
    : rien de particulier
  • Las Vegas - Baymont Inn & Suites
    Hôtel excentré par rapport à la ville. Accueil moyen de la part du réceptionniste, qui a d'ailleurs fait plusieurs erreurs. Un problème de carte pour entrer dans la chambre, qui était d' moins propre que les autres, font qu'on garde un moins bon souvenir de ce lieu. La décoration était plus ancienne.
    : parking gratuit, petit déjeuner, wifi, frigo, micro-onde
    : rien de particulier
  • Los Angeles - Ramada Inn Marina del Rey
    Bon hôtel, à quelques minutes de Venice Beach. La chambre était plus petite mais la salle de bain avait été refaite à neuf. Bon petit déjeuner. Le parking était un peu petit.
    : parking gratuit, petit déjeuner, wifi, frigo, micro-onde
    : rien de particulier

Les visites

Le panneau d'entrée à Arches National Park Ce voyage dans l'ouest américain était centré sur les grands espaces, et ainsi majoritairement sur la visite de parcs nationaux et d'états. D'autres visites se sont faites en cours de route ou en territoires Navajo. Les visites de villes (Las Vegas et Los Angeles) se sont limitées à quelques promenades à divers endroits, en une ou deux demi-journées.

Le Pass America The Beautiful est une carte qui coûte 80$ et qui permet à son propriétaire (le conducteur + 3 personnes maximum) d'avoir accès à 2 000 parcs et forêts nationaux pendant une année complète. Il peut être acheté à l'entrée du premier parc visité. Sans ce pass, nous aurions du payer 225$ pour toutes ces visites !

Les sites, inclus dans ce pass, qu'on a visités pendant ce voyage sont les suivants :

Les autres visites payantes de notre voyage, non incluses dans le pass America The Beautiful, sont les suivantes :

Informations utiles

Le glacière et les sachets de glaçon pour notre roadtrip dans l'ouest américain

  • La glacière
    L'élément indispensable lors d'un roadtrip dans l'ouest américain (surtout en été), c'est la glacière pour garder vos boissons et votre nourriture au frais.
    - On a acheté la nôtre au Walmart pour moins de 10$ lors de notre premier soir à Los Angeles.
    - On avait amené avec nous des sachets zip qu'on remplissait gratuitement de glaçons grâce aux machines présentes dans tous les hôtels.
    - À la fin du séjour, on a demandé à la réceptionniste de notre hôtel ce qu'on pouvait en faire : elle nous a simplement dit de la laisser dans la chambre. Ils se sont occupés de nous en débarrasser.
  • Argent, cartes de crédit...
    - Argent liquide : nous n'avons pas changé d'euros en dollars avant de partir. Il nous restait une vingtaine de dollars des voyages précédents.
    - Revolut : avant de partir, on a créé un compte chez Revolut, une banque en ligne qui fournit une carte bancaire avec laquelle on peut payer à l'étranger sans aucun frais. On met la somme que l'on veut sur le compte, puis on paye avec la carte, comme avec n'importe quelle carte de crédit. On reçoit directement les notifications de paiement sur le téléphone. Attention : pour les hôtels, pensez à demander de payer avec la carte Revolut mais de faire l'empreinte de votre "vraie" carte de crédit pour la caution, autrement la somme de la caution sera réellement débitée (avec Revolut) avant d'être remboursée plusieurs jours/semaines après.
    - HelloBank : un compte a également été créé chez HelloBank, puisqu'elle est partenaire de Bank Of America : on a ainsi pu retirer de l'argent liquide sans aucun frais. Attention : Bank of America n'est pas présente partout... On en a fait l'expérience !
  • Carte papier et GPS
    - Rien ne vaut l'ancienne carte routière en papier. Le GPS c'est bien mais une carte papier vous permet de mieux vous repérer dans l'ensemble de la région et de choisir plus facilement des routes alternatives, lorsque la route que vous vouliez emprunter est fermée, par exemple...
    - Si vous prenez un GPS, pensez à avoir une carte disponible sans avoir besoin de réseau. Dans l'ouest, il y aura de nombreux moments où aucun réseau téléphonique n'est disponible. Dans notre cas, nous avons utilisé l'application Navigon sur l'iPhone. Il existe une version pour l'ouest et une autre pour l'est des États-Unis, qui sont moins chères.
    - Pensez au support : si vous utiliser une application GPS sur votre téléphone, pensez à emmener avec vous votre support pour pouvoir l'accrocher au pare-brise.
  • Le téléphone
    - Nous avons utilisé mon forfait chez Free pour la DATA, les appels et les SMS. Les appels et SMS étaient illimités vers la France. Plusieurs opérateurs proposent maintenant l'itinérance à l'international. En 2014, nous avions acheté une carte SIM d'un opérateur local, sur place.
    - Attention aux bandes de fréquences ! Mon téléphone (Huawei P9 Lite) n'était pas compatible avec les fréquences américaines. On a dû mettre ma carte SIM dans l'iPhone de Stéphane pour pouvoir utiliser le forfait Free.
  • Assurance
    Avant de partir, soyez certains d'avoir une assurance santé valide pour les États-Unis et surtout d'un montant suffisant ! Les soins coûtent extrêmement cher (plusieurs dizaines voire centaines de milliers de dollars si vous êtes hospitalisés) et votre carte bancaire ne vous couvre pas forcément assez.
    - L'application Fluo permet de comprendre les assurances présentes sur votre carte bancaire par exemple. J'ai ainsi découvert que ma MasterCard ne me couvrait qu'à hauteur de 11 000€ pour les frais médicaux : bien trop peu pour les États-Unis.
    - Fluo vous propose des contrats d'assurance mais vous pouvez aller chez n'importe qui : utilisez cette application simplement comme un outil pour connaître votre couverture.
    - J'ai souscris à l'assurance Chapka pour être couverte jusqu'à hauteur de 75 000€ (+ rapatriement, etc.), en indiquant mes dates de voyage. Le contrat n'est donc valable que pendant une période déterminée.
  • Ces petites choses...
    Il y a des petites choses auxquelles on ne pense pas forcément et qui pourtant sont indispensables pendant un roadtrip.
    - Lave-glace : bien utile pour laver les vitres, notamment après avoir empruntés des pistes en terre.
    - Prise allume-cigare USB : si votre voiture n'est pas équipée d'une prise USB ou s'il vous en faut une de plus, un adaptateur allume-cigare vers USB vous fournit une prise supplémentaire.
    - Adaptateur et multiprise : les prises électriques ne sont pas les mêmes que chez nous. Un adaptateur est indispensable pour recharger tous vos appareils. Nous avons utilisé celui-ci, bien pratique car il se range facilement. Le plus simple est de brancher une multiprise sur l'adaptateur, lui-même branché à la prise, ce qui permet de recharger tous vos appareils en même temps.
    - Checklist : pensez à faire une checklist avant de partir pour tout noter. Des vêtements, au câble pour recharger votre téléphone... Avoir une checklist permet de bien tout référencer et de ne rien oublier (à l'aller comme au retour !).

Le budget

Voilà un résumé des dépenses totales pour ce voyage. Le total est sur la base de deux personnes. Les repas consistaient la plupart du temps à des sandwichs à midi et un restaurant le soir. Clairement, les plus grosses dépenses sont les billets d'avion et l'hébergement.

DépenseMontant
Billets d'avion (x2)1 236 €
ESTA (x2)25 €
Voiture487 €
Hébergements1 809 €
Carburant216 €
Repas375 €
Visites & parkings200 €
Divers52 €
Total4 400 €
env. 2 200 € / personne